AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tchou-Tchou le petit train

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elijah Keaton
avatar

Peur des histoires qui font peur

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 52
XP : 42

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 330 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Mer 17 Fév - 21:17

El’ soupira. Son ange était adorable, certes, mais il semblait avoir une mémoire plutôt sélective. Il avait donc retenu que sa belle l’avait grondé, mais à quel sujet ? Point d’idée. Quand au fait que sa prouvait obligatoirement sa haine, le roux n’en était pas si sûr..

- Non, c’est.. Tu sais même pas ce qu’elle a dit, si ça s’trouve.. Elle t’en veut pas.. Ou.. C’est dommage que t’aies pas retenu le sujet..

Esquissant une petite moue, accompagnée d’un nouveau soupir, Eli’ tourna la tête vers le brun. Vraiment. Comment pouvait-il l’aider s’il ne lui en donnait pas les moyens ? Regardant son ange dans les yeux, El’ l’écouta le remercier, mais lui expliquer qu’en gros, ce n’était pas la peine, qu’il comprenait, que c’était la vie.. Hm, certes, on ne pouvait pas forcer quelqu’un à vous aimer, mais, rien ne disait que cette jeune fille ne ressentait rien pour notre ami vampire. En tout cas, rien qu’Elijah ne savait. Quelque chose arrêta Eli’ dans ses réflexions. Les groupies du jeune garçon ?

- .. Tu en as beaucoup ? Des groupies ?

Et bien sûr qu’il s’inquiétait pour lui. A son grand dam, oui, il s’inquiétait. Le sourire que lui fit Gabriel pour tenter de le rassurer n’atteint pas vraiment son but, mais fit sourire le jeune roux en retour. C’était une belle tentative. Le cœur du garçon rata un battement, quelle question ? Quelle réponse franche ? Et pourquoi il le regardait comme ça ? C’était quoi ce sourire ?

Le soulagement entraîné par la question fut brutal. Et visible. La chanceuse, hein. Oh, juste une petite, brune, androgyne, aux yeux bleus, manquant cruellement de poitrine, un brin naïve. D’autres détails.. ? Oh, accessoirement, un garçon. Gabriel perdit son sourire, reculant. Le sang du rouquin se glaça. Est-ce qu’il avait deviné.. ? Si ça pouvait le vexer, oh mon Dieu. Oui, ça.. Est-ce que c’était.. Aldaée ? Elijah se mordit la lèvre inférieure violemment, retenant un fou rire. Ahm. Un peu de sérieux.

- Non. Non Gabriel, je te promets qu’en tout cas, ce n’est pas Aldaée. Ce n’est personne, d’ailleurs, pourquoi tu tiens absolument à c’que je sois tombé amoureux d’une damoiselle ? Je n’suis pas amoureux.

Auto-conviction ? Réalité ? Elijah lui-même n’en savait trop rien. Il n’était pas amoureux du petit ange, hein ? C’était.. Juste.. Qu’il lui plaisait ? Hein ? Oui, voila. Juste ça. Il lui plaisait bien. Mentalement aussi, cela va sans dire. Mais rien de plus. Rien. Parole de rouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Mer 17 Fév - 22:08

Jonh contempla la forêt qu'il longeait avec Lys se demandant si il y avait des créatures dangereuse au milieu des arbres. Du genre carnivores bien sur...Ca aurait été avec plaisir que le jeune homme aurai couru au milieu des bois pour qu'une bête le dévore mais le fait est qu'il n'avait pas envie d'être un légume dans la vraie vie. Ca serait encore plus cruel pour ses parents que de se suicider. Aussi se gardait il de ne pas essayer de se tuer ou de se faire descendre jusqu'à ce qu'il retourne dans son monde. Un long silence régnait entre les deux déprimés qui maintenant contournait le wagon, silence qui fut rompu par la voix de la jeune rousse qui lui demanda de parler de lui. La bonne blague...
Jonh n'avait pas envie de la déprimé encore plus, qu'elle ai pitié de lui. Comme le jeune homme l'avait pensé quand Liam leur avait demandé de se présenter il n'aura qu'à...mentir à moitié.

- Je suis comptable et je vis avec mes parents...

Pour pas qu'ils me retrouvent pendue à un arbre. Le jeune homme se sentait mal quand même de ne pas lui dire la vérité. Après tout, lui savait quelque chose que la jeune rousse n'avait pas voulu lui dire. Aussi décida t'il de lui dire finalement la vérité...

- Depuis que ma femme est morte dans un accident de voiture avec notre enfant...

Il se sentait encore plus mal que d'habitude après avoir annoncé ça. Rien que de penser à eux ça lui faisait mal et le dire encore plus. Le jeune homme ne voulait pas regarder Lys, il n'avait pas envie de savoir sa réaction aussi regardait il l'herbe éclairé par la lampe jusqu'à arrivé à une porte de wagon où des pierres était posé devant. Etrange...Il ne lui semblait pas en avoir vu avant. Curieux, Jonh se baissa avant d'en ramasser une dans sa main et se redressa la regardant puis soudainement la lâcha et la pierre s'envola parmi les ténèbres.
Jonh porta son doigt à sa bouche. Saleté elle l'avait mordue.

- Il vaut mieux ne pas y toucher et les laisser en paix...

Si ca se trouve c'était une petite bestiole carnivore empoisonneuses et il allait mourir ! Non, il se faisait des films là...Tout comme des sons qui provenait de l'intérieur du train...Quoique là ca n'était peut être pas un film.

- Il y a quelqu'un là dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Mer 17 Fév - 22:50

Au début, Lys hochait la tête. Normal, il avait un boulot stable et vivait chez ses parents, sans doute le temps d'économiser pour s'acheter un appartement ou autre. Mais il ajouta à cela une sombre révélation, qui semblait lui couter beaucoup. Pourquoi ? Il n'osait même plus regarder la rouquine ! Lys devina que c'était à cause de l'espèce de partage de souvenir, peut être avait-il voulu partager quelque chose de douloureux avec elle ? Alors, pourquoi ne la regardait-il pas ? Pourtant elle n'était pas du genre à prendre les gens en pitié. Au contraire, elle comprenait. Elle savait ce que c'était de perdre la personne à laquelle on tiens le plus, d'avoir le coeur brisé par une mort... Mais avant qu'elle n'aie pu dire quoi que ce soit Jonh s'éloigna, attrapa une petite pierre... qui le mordit ? Bon, on touche pas, compris... Soudain un bruit perça dans le silence de la plaine... Et son ami se dirigea vers le train, lui signifiant qu'il pensait que la source de ces sons venaient du train. Mais la jeune fille savait que ce n'était pas le cas...

- Non.

Affirmation d'une oreille assidue. Car Lys avait toujours eut une bonne oreille, repérant des musiques de n'importe quel endroit Alors que la musique n'avait jamais été sa plus grande passion, ayant toujours préféré les pinceaux aux notes. Mais là c'était un avantage...

- Ça ne vient pas du train, dit la jeune fille en s'approchant du wagon ouvert, et vide. Ça vient de plus loin, dans la plaine... vers les buissons.


La rouquine attrapa Jonh, porteur de la lumière artificielle, et se dirigea vers la musique. C'était une drôle de musique. Trop sûre pour être chantée, mais pas assez nette pour être sortie d'un poste quelconque. Ça ressemblait à...

- Des portables. Je crois que ce sont des portables.

La musique était à peine audible mais la jeune fille parvenait à la fredonner, quand bien même elle ne la connaissait pas. Depuis toute petite elle était un vrai jukebox, à enregistrer les chansons dans sa petite tête, et incapable de se décrocher d'une nouvelle mélodie. Faculté dans grand intérêt mais au moins cela s'avérait utile. Lys ne lâchait pas le bras de Jonh, peu rassurée de s'enfoncer ainsi dans les plaines sombres et pourtant, elle était comme hypnotisée par les notes. Puis elle cessèrent. Mais l'oreille toujours à l'affut de la rousse détecta des chuchotis, des froissements... Il y avait quelqu'un ! ou, tout du moins, quelque chose...
Le coeur de la jeune fille battait à tout rompre, rythmé par un méli-mélo d'angoisse et de curiosité, comme si elle était encore enfant. Lys prit une grande respiration et fit un dernier pas, percevant enfin la chose...

- Ouf !

Oui, ouf ! Nul monstre sanguinaire ! Nulle bête chimérique ! Juste Elijah et Gabriel, le rouquin et l'androgyne rencontrés tout à l'heure. Eli était d'ailleurs étrangement rouge. Fatalité de la rousseur, on rougit vite. Peut être qu'elle se sentirait moins seule avec un compatriote capillaire ! Ah, non...

Il m'aime pas... Espérons qu'on ne se fasse pas chasser

- Désolée les garçons, commença la rouquine en rougissant, gênée, on se baladait et on a entendu du bruit alors on est venus... bêtement...


Lys passa la main dans sa chevelure flamboyante. Elle avait peut de les déranger...
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Freedom
avatar

Vampirophobe

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 495
XP : 125

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 1290 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Mer 17 Fév - 23:38

Gabriel se sentait un peu idiot, c’est vrai qu’il aurai pu au moins retenir ce que lui avait dit Aldaée, c’était la moindre des choses quand on est accroc a quelqu’un non ? Enfin enfin…tant pis ne parlons plus de ça, ne parlons plus d’elle…trop de mal.

« Oui… Sans doute que tu as raison »

Dit il évasif, puis Elijah lui demandait maintenant s’il avait beaucoup de Groupies … Pourquoi il se poser la question ? Il était jaloux de lui ? Il les lui donner volontiers hein, les groupies…

« Han t'sait…je suis un peu androgyne…ca plait aux filles, je suis super kawai, cute et tout ce que tu veux, enfin d’après elle…et à force…ba ce n’est pas pour être méchant avec elles, hein, mais elles sont…comment dire…Lourde ? »

Il eu ce petit rire qu’Eli lui connaissait bien, puis le rouquin lui affirma que ce n’était pas Aldaée dont il était amoureux ! Ouf ! Enfin a vrai dire il y avait peu de chance qu’Eli la connaisse, mais il avait toujours pas l’air décider a lui dévoilé son cœur…c’est dommage, Gaby, lui, le faisait, pourquoi il ne voulait pas se confier ? Peut être qu’il ne le considérait pas digne de confiance ? Cette penser attrista légèrement Gabriel, mais il n’en dit rien.
C’est a ce moment que Jonh et Lys firent une apparition des plus impromptu, enfin pas que Gabriel était vraiment gêné, hein ? Il n’avait pas consciece que de se trouver sous une couette avec un autre garçon pouvait être gênant…


« Lys ! Jonh ! »

Il lâcha la main d’Elijah inconsciemment et se le va pour aller à la rencontre des deux amis qu’il avait vu au camp.

« Vous avez bougé ? Enfin… je veux dire il c’est passer quelque chose la bas ? Ou vous aviez juste besoin de vous isoler ? Mais ne t’inquiète pas Lys ! Tu ne nous dérange pas hein ! Enfin je n’irai pas jusqu'à te refaire un câlin non plus … je crois que j’ai donné pour ce soir»

Petit regard complice a Elijah.

Puis Gabriel qui avait vu le doigt rouge de sang de Jonh, attrapa son sac et en sorti un mouchoir qu’il lui tendit.

« Vous…vous avez été attaqué ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elijah Keaton
avatar

Peur des histoires qui font peur

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 52
XP : 42

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 330 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Jeu 18 Fév - 20:03

El’ comprit qu’il ne devait pas insister, donc, n’insista pas. Il écouta silencieusement parler de ses groupies, et des raisons pour lesquelles il leur plaisait. Le roux grimaça. Cute, kawai, des mots qu’il connaissait bien, et qui l’agaçaient au plus au point. Il imaginait très bien le ton suraigu qui allait avec, les minauderies, les petits regards en coin, etc.

Le garçon se détendit suite au rire de Gabriel. Lourdes, hein, oui, il comprenait parfaitement. Et sans être méchant, Eli’ aurait sans doute trouvé un adjectif bien moins sympathique pour ces demoiselles. Enfin, plus important, son ange semblait soulagé qu’il ne soit pas amoureux de sa belle. Evidemment, il ne la connaissait même pas..

Une voix connue le fit relever la tête vers les nouveaux arrivant. Tiens, Lys.. D’ailleurs, Gabriel confirma sa pensée en scandant joyeusement les prénoms des deux arrivants chacun leur tour. Il sentit à nouveau le froid sur sa main, puis vit le petit brun se lever. Ah, oui. Concentration !

C’était le moment de se rattraper auprès de la demoiselle, aussi lui sourit il gentiment. Il hocha la tête, approuvant Gabriel lorsqu’il déclara que non, ils ne les dérangeaient pas. Mais c’est vrai que côté câlins, il valait mieux éviter la jeune fille. Tandis que celui-ci s’occupait de soigner notre petit nuageux préféré, El’ ré-étala la couverture sur l’herbe, et s’asseyant dessus, il fit signe à Lys de le rejoindre, avec un sourire.

- Il a raison, vous nous dérangez pas.. Je seconde ! Oh et.. Lys, désolé si.. Pour tout à l’heure.. C’est.. Ahm, l’euphorie, c’est pas mon truc, désolé..


Il lui sourit, un petit air désolé sur le visage. Après tout c’était vraiment pas sa faute, et puis.. Ça ne rimait vraiment à rien d’être jaloux d’elle alors que le cœur de son ange était pris par une autre, n’est-ce pas ? De plus, l’euphorie oubliée, cette fille avait l’air gentille.

- Qu’est-ce qui s’est passé, avec son doigt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Jeu 18 Fév - 20:51

- Ah...

Jonh eut un sourire gêné face à l'erreur qu'il avait faites. En plus de s'être fait mordre comme un boulet voilà que le jeune homme se trompait sur l'origine des bruits. En même temps ce n'est pas comme si il avait encire quinze ans. Il approchait de la trentaine quand même...Il suivit Lys qui avait une meilleure oreille que lui et la jeune rousse lui parla de portable.
Des elipsiens ? A son souvenir on ne captait pas avec les leurs dans ce monde...Mais non, en fin de compte c'était juste Gabriel et Elijah couché tout les deux sous un drap comme un couple.
Tout comme la voyageuse Jonh fut gêné de les avoir interrompue comme cela à cause de leur curiosité mais ceci ne semblait pas déranger le jeune brun qui s'approcha d'eux leur demandant s'ils avaient été attaqué ou bien si c'était pour être tranquille.

- Non non, t'inquiètes pas on voulait juste se dégourdir les jambes...

Et s'éloigner un peu des autres. Les deux adolescents étaient vraiment très sympathique et le roux ne semblait plus montrer de jalousie envers Lys. Rappelons le , il semblerait que Gabriel lui plaise bien. Jonh haussa un sourcil lorsque le jeune brun lui tendit un mouchoir en parlant de son doigt. Ah oui son doigt...

- Merci

Le jeune prit ce qu'il lui donnait avant de l'enrouler autour de son doigt.

- Bah...c'est assez stupide en fait...j'ai ramassé ce que je croyait être un caillou mais il s'est avéré que ce n'en était pas un mais une petite bestiole qui mord bien...Encore une fois la curiosité...

Le principal était qu'elle ne l'avait pas bouffé et que ses compatriotes n'ai pas levé le petit doigt pour sauver leur ami. En parlant d'amis ils sembleraient que ces deux là aient trouvé des choses dans le train comme Lys. Un sac , un drap étaient avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Jeu 18 Fév - 21:21

Bon, vu l'enthousiasme de Gabriel à leur arrivée ils n'avaient pas l'air de déranger. Heureusement pour eux le brun ne sauta pas au cou de Lys, préférant s'occuper de l'état de Jonh. Attaqués ? Eux ? Non, pas vraiment... Mais la rouquine vit alors son compatriote capillaire lui intimer de s'assoir près de lui, l'empêchant de se mêler plus de la conversation des deux jeunes hommes.

Tiens ? Il ne me déteste plus ?

Sceptique, la jeune fille s'installa néanmoins à côté du jeune roux, écoutant ses... excuses. Lys sourit en apprenant que non, ils ne dérangeaient vraiment pas et que, au passage, il ne la détestait pas : c'était l'euphorie qu'il n'aimait pas.

- Je suis désolée, j'ai du mal à me contrôler dans cet état, et c'est encore pire avec ce pouvoir ! Je n'aurais jamais cru que Gabriel me ferait voler comme ça sinon crois moi, je ne l'aurais pas touché !

Toujours nerveuse, la jeune fille passa la main dans sa chevelure désordonnée. Elle avait presque oublié cet épisode peu agréable... Son pouvoir était vraiment enquiquinant ! Mais Elijah semblait réellement sincère, avec son petit visage angélique qui en aurait fait craquer plus d'une ! Enfin, pas Lys, qui était peu sensible aux charmes masculins... et c'était tant mieux au vu de la jalousie du petit roux !

- Oui, en fait on en avait marre de stagner, et avec Jonh on se disait que dans tous les cas il n'était pas bon de rester trop longtemps au même endroit, alors on s'est baladés et une musique nous as attirés... Je suis presque sûre que c'était des portables... vous en avez trouvés ?

La rouquine était curieuse de connaître la technologie de cet étrange pays, mais elle serait aussi rassurée de savoir que la musique venait bien de ses deux amis et non pas d'inconnus cachés dans les plaines... C'est en regardant partout autour d'elle, vérifiant ainsi la présence ou non des mystérieux et effrayants inconnus potentiels qu'elle attendait la réponse d'un de ses amis, sa main triturant toujours nerveusement un de ses mèches flamboyantes, dévoilant au passage la fée de son tatouage.

J'espère vraiment que c'était eux, sinon, on est pas sortis de l'auberge...
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Keaton
avatar

Peur des histoires qui font peur

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 52
XP : 42

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 330 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Lun 22 Fév - 0:12

El’ écouta la jeune fille s’excuser aussi, de son manque d’autorité sur son euphorie, en quelque sorte. Il sourit doucement, hochant la tête avec compassion. C’est vrai que comme pouvoir, c’était pas terrible, surtout si comme avait dit Jonh, elle refilait aussi sa déprime.. Avec un petit sourire, il demanda?

- … Tu n’aimes pas les câlins ? Puis, Gabriel.. Il est assez tactile de nature, alors, avec l’euphorie.. Il s’est lâché ! .. Mais il est gentil tout plein..

Il ajouta un petit sourire gêné, comme pour s’excuser du câlin du petit brun alors qu’objectivement.. Il n’y était strictement pour rien. Il se tut, écoutant Lys expliquer ce qui les avait amenés ici Jonh et elle. S’ils avaient trouvé des portables ?

- Oh euh, oui, dans le train… ahm.. Ils sont vachement évolués par rapport aux nôtres.. Enfin, le mien est pas vraiment un exemple.. Attends, j’vais t’montrer.

Il chercha dans son sac le téléphone en question, et le tendit à la jeune fille.

- Ils fonctionnent avec un système de reconnaissance vocale, en fait.. Gabriel a trouvé ça tout à l’heure, en recevant un super message..

Elijah grimaça, repensant au contenu dudit message. Vraiment très affectueux.. Enfin. Il observa la jeune fille passer la main dans ses cheveux, découvrant une charmante petite damoiselle ailée.

- Jolie, ta fée.. Ça nous fait un autre point commun, le tatouage.. En plus des cheveux..

Il lui adressa un sourire gentil, encore désolé d’avoir été aussi désagréable avec elle quelques heures auparavant. Puis, il tourna la tête, écoutant Jonh parler de ce qui leur était arrivé. Il avait été mordu par.. Une pierre ? Des cailloux qui mordent, hein ? Le rouquin échangea un regard lourd de signification avec Gabriel. Les mangeurs de bonne humeur. Il esquissa un sourire gêné à l’adresse de Jonh et les invita à les rejoindre Lys et lui sur la nappe de pique-nique improvisée.

- Oui, on connaît.. Ils nous ont attaqués tout à l’heure, t’as de la chance de t’en être sorti qu’avec une morsure..

Il regarda son ange, étrangement muet. Il devait être fatigué.. C’est vrai qu’il avait été réveillé en pleine nuit. Pauvre chéri, il devait avoir pas mal d’heures de sommeil à rattraper.. D’ailleurs en parlant de ça, le garçon se tourna vers les deux autres.

- Au fait.. Vous avez pu dormir un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonh Matrevis
avatar

Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 307
XP : 134

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 300 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Lun 22 Fév - 0:32

Ils avaient trouvés des portables. Certes , ça ne servait pas à grand chose mais au moins les deux dépressifs étaient sur d'avoir bien entendu de la musique venant de ces appareils.
Jonh alla s'assoir lui aussi à côté des autres voyageurs plutôt que de rester debout à prendre racine tout en gardant quand même une distance pour ne pas les toucher. Le jeune homme n'avait pas envie de revivre une scène de cauchemar. Elijah dit alors que eux aussi c'était attaqué par ses bestioles et que le jeune homme devrait être heureux de n'avoir que été mordue. rassurant...
Jonh ne voulait même pas savoir d'où elles sortaient tellement ces créatures étaient horribles.

- Ah d'accord...

Gabriel gardait le silence de son coté, à vrai dire il avait l'air de somnoler , normal après tout ces évènements. Quant à Lys et Jonh ils avaient dormi oui, l'un plus que l'autre. Mais combien de temps ? C'était impossible à dire...

- Un peu oui...

Lui, c'était contre son gré. Le jeune homme c'était promis de veiller sur le sommeil de la jeune rousse et c'était endormie comme une masse. Mais il allait quand même pas leur dire qu'ils avaient dormi ensemble. Jonh passerait pour quoi après ? Il ne voulait pas passer dans le même panier que Liam...
Au contraire lui ne ferait jamais de mal à un enfant étant donné ce qu'il c'était passé avant. Mais ça seul Lys le savait et il ignorait que la jeune rousse n'avait pas pitié de lui.

- Et vous deux ?

La question n'était pas à se poser, vu la nappe et comment ils les avait trouvé tout les deux, allongés. Sans doute même les deux jeune gens les avait il réveillé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Lun 22 Fév - 1:03

Rien qu'au souvenir de l'énoooorme câlin de Gabriel la jeune Lys en frissonnait. Elle n'était vraiment pas habituée à ce genre de choses ! Pourtant, les étreintes qu'elle avait eues avec Jonh ne la dérangeait pas, au contraire. Leur souvenir était chaud et douillet, un peu comme un duvet doucereux...

- C'est pas tellement que je n'aime pas, c'est plutôt que je n'ai pas l'habitude des contacts... Je n'en ai jamais eu beaucoup, ni avec ma famille, ni avec des amis, même en les connaissant longtemps, alors venant d'un inconnu c'est...

Rare. Oui. Il n'y avait eu que Jake. Et Jonh donc. Mais ça, elle n'allait pas en parler hein ! Elle ne voulait pas passer pour une gamine nymphomane allumeuse qui a le béguin pour n'importe qui. Elle était attachée à Jonh par leur lien maladif. Point. Mais le compatriote roux enchaîna sur les portables, sujet qui rassura beaucoup plus Lys. Elle en soupira d'aise !

- Heureusement ! J'avais peur que ce soit des gens autour, des ellipsiens qui nous entoureraient... qui nous tiendrais en embuscade...


Et, là encore, des idées noires tournoyaient dans la tête de la jeune fille. Un groupe de G.I. armés jusqu'aux dents près à l'assaut, cachés dans les buissons, les observant silencieusement... chose aisée vu l'obscurité qui les entourait.
Sans le vouloir, grâce à son tic habituel, la rouquine avait dévoilé sa petite fée nichée dans son cou. Elle l'oubliait tout le temps celle là, quand elle tripotait sa tignasse... C'est en rougissant - comme toujours - qu'elle répondit à Elijah...

- En fait je l'ai fait sur un coup de tête, quand j'étais en mode Eden... Le mode Eden c'est comme ça que j'appelle l'euphorie, en fait... Mais tu as quoi, toi, comme tatouage ? demanda-t-elle les yeux brillants, je suis sûre qu'il doit être magnifique !

Bah oui. Même si elle regrettait son tatouage, elle ne l'avait pas fait sans raison ! Lys avait toujours adoré les tatouages, fascinée par les punks qui régnaient dans les ruelles de Londres... Alors, forcément, quand elle rencontrait un compère tatoué, elle était contente, et encore plus s'il était roux ! Ils allaient former une communauté de spécimens rares... Mais elle perdit tout sourire lorsqu'elle entendit les garçons parler d'autres spécimens : les espèces de pierres mangeuses d'hommes ! Cela eut le don de ramener la jeune fille sur terre, pour ainsi dire, et de lui rappeler qu'ils étaient dans un monde dangereux...

- Décidément, on les attires les bestioles bizarres à nous quatre ! J'espère qu'il n'y en aura pas d'autres...

Lys se tourna vers Gabriel qui, de toute évidence, avait été le sujet principal de l'attaque des bestioles. Mais celui-ci somnolait presque, piquant quelque fois du nez... Il était vrai que la journée avait été éprouvante pour tous... La rouquine avait sombré dans les bras de Morphée - enfin, de Jonh... - avant les deux garçons ! Alors elle n'allait pas leur reprocher leur fatigue !

- C'est vrai ! On a eu le temps de se reposer, enfin, surtout moi... dit la jeune fille rougissante, se souvenant de son incapacité à tenir debout quelques heures avant. Vous devriez faire de même ! Je pourrais faire le guet, cette fois !


La dernière phrase avait été à l'intention de Jonh, se sentant toujours coupable de l'avoir fait veiller pour ensuite gâcher son sommeil avec ce stupide cauchemar... Lys se tourna vers Jonh, plongeant dans son regard fatigué et triste, ce regard si familier, tellement qu'elle semblait voir ses propres yeux... Et, une fois n'est pas coutume, Lys se mit à fixer - pour ne pas dire admirer béatement - son protecteur. Ce n'est que lorsqu'elle du battre des cils après après gardé les yeux ouverts trop longtemps qu'elle réalisa la chose. Bon, fallait se reprendre.

Jonh = Compatriote de déprime + Aîné + Protecteur = AMI ! Point. Pas autre chose. Pas la peine de le regarder comme une gamine prépubère devant Bill Kaulitz ! D'ailleurs il est largement plus mignon que cette espèce de porc-épic allemand soit disant... AMI J'AI DIT ! On ne béate pas !

Toujours plus nerveuse et plus rouge la jeune fille ébouriffa encore ses chaussures, ramenant ses genoux à sa poitrine afin d'amener un peu de chaleur. Elle aurait certes préférer se coller à Jonh mais elle ne voulait pas gêner son tout nouvel ami, elle avait eu assez d'assaut affectifs comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Parkinson
avatar

Nombre de messages : 337
XP : 230

Feuille de personnage
Pouvoirs:
Objets:
Bourse: 0 rubz

MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   Jeu 25 Fév - 18:58

Finit ! La suite de la quête principale se poursuit ici : Dix rames et l'addition siouplait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hypnose.hypeforum.net
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tchou-Tchou le petit train   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tchou-Tchou le petit train

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose :: Continent imaginaire :: Plaine Félécité-